Un jour de plus...

Les petits rien qui font que la vie est agreable

lundi 25 juillet

Des raisons d'espérer

Depuis quelques temps, j'étais inquiet. Être passionné, c'est bien, mais ça veut aussi dire le risque de tout perdre. J'aime la montagne, beaucoup. Après deux accidents auxquels je n'aurai pas dû échapper, on se met forcément à réfléchir. Et c'est naturellement que la peur vient, doucement, s'insinuer en soi dans les moindres recoins. J'aais peur, peur de grimper en tête, même dans des choses faciles. J'ai perdu de mon niveau. Et si un jour la peur prend le dessus ? Que me restera-t-il ? Si je ne suis plus capable d'aller là haut ?

Et j'ai eu une réponse hier. Une simple randonnée dans les cailloux, passant cols, petits sentiers, versants pentus, verts, boisés ou dénudés... Je suis bien, là, même sans corde, même sans vide, sans glace...

Et je suis heureux.

Posté par shef à 20:17 - C'est la vie - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Ben tant mieux parce qu' avec la moto en plus tu nous fait assez peur crême d'andouille.


    ps : sinon, tu as aussi le scrabble

    Posté par dj, mercredi 26 octobre à 14:23
  • j'ai connu pareil, même si dans un autre domaine... un cheval, une chute, une vertèbre en miette, la peur de ne plus jamais pouvoir marcher...

    puis la peur de remonter, de ré-enfoucher ma cavale, de ne plus oser les gestes, ceux qui font qu'on se sent en osmose avec le cheval au rythme d'un galop sur les chemins de campagne. La peur de tomber encore et d'avoir moins de chance cette fois...

    Et pourtant, je remonte, j'ai pas oublié les gestes, c'est comme l'amour, le vélo et le reste *rires* cela ne s'oublie pas.

    Moins j'ai pas ratrappé mon niveau d'avant. Les St Georges c'est plus pour moi, mais vrai que c'est plus de mon âge, non plus *rires*

    Suis heureuse que tu aies surmonté

    je t'embrasse

    Posté par caly, lundi 25 juillet à 21:06

Poster un commentaire