Un jour de plus...

Les petits rien qui font que la vie est agreable

jeudi 14 avril

La ville verticale

J'ai toujours vecu ici. Je suis né il y a une trentaine d'années, dans la petite clinique du 15ème, escalier 12. A l'époque déjà la cité s'étendait sur la falaise. Cette alternative a la crise du logement avait apporté un peu d'air frais. Nous étions toujours entassés les uns sur les autres, mais de cette manière on pouvait en entasser beaucoup plus. Bien sûr il y avait les chutes, mais cela participait la "sélection naturelle", et au bout du compte, seuls ceux qui avaient bon équilibre survivaient. La morphologie des... [Lire la suite]
Posté par shef à 09:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 06 décembre

Perte de réalité

Ca faisait une éternité j'errais dans ce désert.... J'en avais oublié le but même de ma quête... Je croisais simplement de temps en temps quelques bédoins, avec qui j'arrivais à échanger des informations, le chemin vers le puits le plus proche, ou dans le pire des cas, je devais troquer un des objets de mon sac à dos, montre, bijoux de pacotille, contre un peu d'eau au fond d'une outre... Ma survie... C'était assez amusant de constater, que finalement ma vie ne valait guère plus qu'une poignée de dollars, des vieux trucs usés,... [Lire la suite]
Posté par shef à 21:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 01 décembre

Occupé

Je vacquais à mes occupations quotidiennes pour lesquelles on me verse un salaire plus que dérisoire. Depuis plusieurs années, les lois démographiques ne répondaient plus à aucune prévistions des statisticiens employés par la Grande Commune. Je devais m'estimer parmi les plus heureux de la cité si je pouvais avoir cet emploi de presse papiers. Mon poste consistait donc à être assis toute la journée, une planche posée entre une pile de papier à défroisser et mon humble postérieur. Il faut dire que les Grands Médecins m'avaient depuis... [Lire la suite]
Posté par shef à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 30 novembre

Deux heures et demi avant minuit

Il reste deux heures et demie avant minuit... La nuit est tombée depuis longtemps. Le froid m'engourdit tout le corps. Surtout les doigts et le nez, à vif. Je remonte les pavés luisants de la rue Carmillon. La pluie vient tout juste de s'arrêter, la ville est déserte, les petits ampoules de l'éclairage municipal distillent une lumière cuivrée. Le poids des années, et la rouille... J'ai l'impression de traverser une ville fantôme, qui aurait traversé la seconde moitité du XXè siècle d'un seul coup. Seuls les habitants ont marqué les... [Lire la suite]
Posté par shef à 21:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 24 novembre

La Chute

"Je savais exactement ce qu'on ressentait - la longue chute, son accélération si effrayante que l'esprit ne peut l'accommoder, et tandis que cette effarante vitesse se fait plus distante, le cerveau sombre dans une résignation muette, exceptée cette question sans réponse : est-ce que ça va faire mal ? Moi aussi, une fois, j'ai expérimenté cette interminable chute, tête la première.Pure bénédiction, il n'était alors plus temps d'avoir peur. La vie m'échappait à une telle rapidité que je n'avais pas le temps de m'y agripper, seulement... [Lire la suite]
Posté par shef à 22:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 23 novembre

Coup de chaleur (3)

En ce jour de juillet, il y avait quelque chose dans l'air de spécial. Comme ces journées où vous savez qu'il va se passer quelque chose. Le ciel était d'un bleu presque noir, et l'atmosphère annonçait un évènement particulier. Je ne savais pas quoi, mais je le sentais, et les autres habitants aussi. Le sheriff était parti peu après midi, alors que le thermomètre indiquait près de 50°C. La polulation commençait à s'affoler : d'après les légendes, ces grosses chaleurs annonçaient la venue de grands malheurs. C'est ainsi que le shériff... [Lire la suite]
Posté par shef à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 13 novembre

Le Tibet souffre !

En cette année de la Chine et des droits de l'homme, je voudrais vous faire part de la situation du Tibet. La plupart des gens font souvent l'association Alpinisme - Himalaya - Tibet. Le Tibet c'est pour beaucoup de gens le Dalaï-Lama, Lhassa, les lamasseries, Tintin et le Migou, mais tout le monde n'est pas forcément au courant de ce qu'il advient réellement du Tibet de nos jours. De fait, la situation du Tibet est dramatique. Le Tibet a été envahi par les chinois en 1949, et annexé en 1959. Il fait environ 5 fois la superficie... [Lire la suite]
Posté par shef à 00:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 12 novembre

Coup de chaleur (2)

Il n'était pas étrange qu'il fasse chaud, au pays, mais à ce point c'était du jamais vu, c'en était même inquiétant. Aussi, et à la demande de la plupart des habitants, le sheriff O'Connell décida de se rendre à l'observatoire, où les plus éminents savants de la région avaient élu domicile. Je ne sais pas si le sheriff avait trop lu Tintin, ou si le soleil lui avait déjà trop tapé sur la tête, toujours est il qu'il éspérait "avoir des réponses scientifiques quant à la nature du phénomène". Je crois surtout qu'il avait encore trouvé... [Lire la suite]
Posté par shef à 00:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 08 novembre

Coup de chaleur (1)

Si j'avais su ce qui m'attendait, ou plutôt ce qui ne m'attendait pas au bout de cette route, croyez bien que je n'aurais jamais pris le volant ce soir-là. Il faut dire que ce que j'ai vécu ce soir de juillet a de quoi refroidir, et encore aujourd'hui, je fémis lorsque je prends ma voiture tard le soir. Je n'en reviens pas d'être toujours en vie. Je ne sais pas, un concours de circonstances incroyable (mais y'eut-il une part, aussi infime fut-elle, de croyable, cette nuit là ?) auquel je dois d'être toujours ici, et je ne souhaite à... [Lire la suite]
Posté par shef à 19:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
dimanche 31 octobre

Pourquoi la montagne ?

Pourquoi ? - Pourquoi ? Mais qu'est-ce que je fous là, nom de dieu de bordel de merde !!- ...- Et arrête de me laisser redescendre, toi !!- Ben allez quoi, c'est facile..- Ta gueuuule [apeuré] ! Il tient pas ce coinceur je te dis. Quand j'me tire dessus ça fait crouiiiiiic et ça descend..- Mais non, ça tient bien, allez !..- Taaaa gueuuuule [ effrayé] ...- Nan vas-y, ça...- Taa guueuule j'te dis [irrité] ... Attends.. euhhh.. huuummmmmmpffffffffffff.. Sec, sec, sec... Putain, prends-moi sec là, qu'est-ce que tu fous bordel !!!!-... [Lire la suite]
Posté par shef à 00:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]